GREFFE DE CHEVEUX APRÈS 10 ANS : QUELS RÉSULTATS ESPÉRER ?

Home Blog greffe de cheveux GREFFE DE CHEVEUX APRÈS 10 ANS : QUELS RÉSULTATS ESPÉRER ?

La greffe de cheveux est la solution la plus efficace et la plus durable contre l’alopécie. Quand elle est pratiquée par un professionnel et qu’elle est réussie, elle est quasiment indétectable et permet de retrouver une chevelure naturelle, ainsi qu’une certaine confiance en soi. Cependant, nombreux sont les patients qui s’interrogent sur la durabilité des résultats obtenus. Que devient la greffe de cheveux apres 10 ans ? Les réponses en détail dans la suite.

La zone donneuse des greffons toujours bien couverte

Les follicules utilisés dans le cadre d’une greffe de cheveux sont prélevés à l’arrière du crâne, dans la zone située en haut de la nuque, ou au niveau de la tempe. En effet, même quand la perte touche le sommet du crâne, les golfes temporaux ou frontaux, les cheveux sont toujours abondants dans ces zones car les follicules qui s’y trouvent sont programmés pour durer. Ils résistent donc parfaitement à l’hormone responsable de la perte des cheveux. Par conséquent, lorsqu’ils sont greffés sur d’autres régions de la tête, ils tiennent parfaitement dans le temps.

Au cours des premiers mois qui suivent l’intervention, il est possible de constater de légères chutes. C’est un processus normal. Après 8 à 12 mois, on assiste à une redistribution naturelle du cuir chevelu qui retrouve progressivement un aspect naturel, à condition que l’intervention soit pratiquée par un professionnel et que les consignes postopératoires soient bien respectées. La greffe de cheveux est alors une réussite et il sera quasiment impossible de distinguer les cheveux greffés des autres. Même quand ils sont taillés, ils repoussent normalement au bout de quelques jours, au même titre que les autres cheveux.

Toutefois, certains éléments doivent être suivis de près, car ils peuvent affecter le résultat final.

Quelques facteurs naturels importants

Avant tout, il est important de noter que les cheveux greffés ne sont pas épargnés par le vieillissement. Au même titre que les cheveux naturels, ils vieillissent, blanchissent et chutent. Cela peut donc entraîner un aspect peu esthétique aussi bien au niveau de la partie qui a subi la greffe que des autres parties du crâne. Afin d’anticiper ce phénomène, il est vivement recommandé d’effectuer la greffe de cheveux après la stabilisation de l’activité hormonale pouvant entraîner la chute des cheveux. Cela évite l’apparition de nouvelles zones de calvitie et l’échec de la greffe de cheveux.

Chez les femmes en particulier, les changements hormonaux après une grossesse ou avant la ménopause peuvent aussi entraîner des chutes de cheveux. Mais, ces dernières sont généralement temporaires. La chevelure reprend un aspect normal dès que l’activité hormonale est rééquilibrée.

Par ailleurs, le résultat d’une greffe peut aussi être influencé par la prise de certains médicaments dans le cadre d’une chimiothérapie, dans le traitement de l’hypertension ou encore de la maladie de Parkinson.

Une bonne hygiène de vie pour de beaux cheveux

L’aspect et la résistance des cheveux greffés peuvent également être affectés par le mode de vie du patient.
La consommation excessive d’alcool et de tabac peut, par exemple, entraîner le vieillissement prématuré des cheveux. Les toxines présentes dans l’alcool et la cigarette provoquent en effet des dommages importants au niveau des follicules pileux et par conséquent, des chutes excessives, aussi bien des cheveux greffés que des autres.

Des expositions prolongées aux rayons UVA et UVB peuvent également être à l’origine d’une altération de la cuticule. Les cheveux deviennent alors secs, cassants et ternes. Dans le cadre d’une greffe, il est donc important d’éviter les longues séances de bronzage ou d’UV en cabine, au moins durant les premières années.

L’alimentation du sujet est un autre facteur important qui entre en ligne de compte. La carence en certains nutriments essentiels comme le fer et la vitamine K, ainsi que les excès de graisse peuvent en effet induire une mauvaise oxygénation des follicules et altérer les résultats d’une implantation capillaire. Une alimentation équilibrée, riche en fer, vitamines et acides aminés est donc essentielle pour des résultats durables.

Il est également important de savoir que le stress permanent entraîne la production de cortisol, une hormone néfaste à la santé du cuir chevelu. A l’opposé, la pratique d’une activité sportive régulière peut potentiellement contrebalancer ces effets et permettre ainsi de conserver une belle chevelure pendant longtemps.

Enfin, les fréquentes colorations et décolorations de cheveux sont à éviter. Elles affaiblissent en effet le cuir chevelu et favorisent les chutes. Afin d’optimiser les résultats d’une greffe de cheveux apres 10 ans, et même au-delà, on recommande donc de ne pas procéder à ce type de traitements plus d’une fois par mois. Il en est de même pour les défrisages et les traitements de cheveux à la chaleur, qui doivent être réduits au maximum

WhatsApp
WhatsApp
Hello 👋
How can we help you?